Nouvelle discussionNouveau message Derniers messages Recherche forum
Un seul message     - Un article de presse Argus de 2003 sur Esterel 39 [340]
Charly
18-08-2020 à 16h31
Acceder au profil du membre
un peu de lecture, datant de 2003.

Essai Argus-Auto: Esterel-39



L'Argus a écrit :
Publié le 12 juin 2003 à 15:26.
Texte et photos de Joël Chassaing-Cuvillier
Esterel 39 L Le prestige français
Déjà disponible moteur : 156 ch puissance fiscale : 9 cv prix : 90 400 Seul constructeur industriel de modèles intégraux de très haut de gamme, Esterel propose avec le 39 L un plan original qui sauvegarde le confort dans chaque partie de la cellule et qui les sépare parfaitement.

Avec leurs carrosseries entièrement en polyester, les Esterel ont vraiment belle allure. Mais, outre un aspect flatteur, cette solution technique facilite les réparations pour les petits chocs. De plus, le nettoyage des véhicules en polyester est beaucoup plus facile. Avec une porte du conducteur à glace à commande électrique - tout comme les rétroviseurs - l'Esterel propose un environnement de luxe. On apprécie également le coffre intégré dans le bas de caisse. Un autre coffre qui correspond à la surface du lit ouvre dans l'angle arrière gauche. Trois jolies baies latérales et un discret stripping allongent encore la ligne du véhicule. Décoré d'une belle interprétation du Golden Gate, le panneau arrière intègre une caméra de recul qui facilite les manoeuvres.

Les services sont implantés dans des coffres séparés, dans le flanc droit. On apprécie à cet égard la condamnation centralisée des portes de soute et la commande d'ouverture des trappes de service depuis le tableau de bord. L'accès à la cellule se fait par un marchepied à commande électrique.

La visite guidée commence par la salle de bains : implantée en L autour de la tête de lit, elle présente des dimensions confortables. La cabine de douche possède même un siège intégré. Quant au cabinet de toilette installé en angle, il est superbe, et bénéficie d'un mobilier luxueux. La baie et les deux lanterneaux apportent une aération parfaite. La cuvette de WC est orientable.

Le traitement de la chambre est en parfaite adéquation avec le luxe environnant. Les femmes apprécieront la petite coiffeuse qui est située à l'entrée de la salle de bains. On goûte également la télécommande de radio et de télévision installée dans la chambre. Un rideau coulissant sépare l'espace nuit du reste de la cellule. Aussi raffinée que la salle d'eau, la cuisine combine élégance et agrément d'usage. Sa configuration en L libère un vaste plan de travail, et l'on apprécie le meuble sous l'évier qui est équipé de rangements circulaires pivotants. Parmi les équipements électroménagers, il convient de saluer la présence d'une hotte aspirante électrique ainsi que celle d'un grand réfrigérateur à compartiment congélateur. La possibilité d'intégrer un four est également prévue. Deux petites étagères à condiments apportent une touche de raffinement à cette superbe cuisine. Avec ses deux canapés et sa grande table circulaire, l'appellation dînette semble ici peu appropriée. Cet espace devient un véritable salon. Les sièges avant pivotent, et la table circulaire et pliante se déplace sur un axe asymétrique afin de faciliter les déplacements vers la cabine de conduite. Sur notre modèle d'essai, la sellerie recouverte de daim bleu est du plus bel effet.

En cabine, l'isolation est assurée par une série de stores coulissants aussi élégants, mais à manier avec précaution en raison de leurs dimensions. Quant au lit à deux places installé dans le plafond de cabine, il se manoeuvre avec une facilité déconcertante. Un lanterneau et des spots éclairent cet espace qui est séparé la nuit par un rideau froncé.

Au volant, les 156 ch du Sprinter sont bien présents, mais l'on regrette l'absence de transmission automatique. Il faudra aussi s'imprégner des dimensions généreuses de ce modèle, le confort intérieur étant à ce prix. C'est à l'étape que l'on appréciera pleinement le choix de ce grand intégral.



Pas de photo.

Réel essai ou publi-reportage ? Je n'appelle pas cela du journalisme. Un baratin commercial; le seul point négatif étant faux: la transmission automatique était proposée sur tous les Esterel Mercedes.

Et rien sur ce qui fait tout l'intérêt de la marque: la technologie de sa carrosserie.

Charly, Webmaitre,1261 msg, 58 ans. Cesson Sevigne (FR-35). [mon blog] Esterel 21 LB de 2001 sur MB 316cdi Sprintshift 92.000 km
Alerter [2179]

Message modifié le 2020-08-18 16:39:18 par Charly.
Un seul message     - Un article de presse Argus de 2003 sur Esterel 39 - Lu 102 fois. [340]
retour en haut de page Messages récents
répondre dans cette discussion